Un quotidien sobre, sérieux, sans arrières pensées

Juste de quoi se distraire les papilles, s’occuper les sens

Mais pas assez ample pour l’âme et pour le cœur,

Trop peu d’aspérités, d’improviste, pas assez de sueur …

Mais, paradoxalement j’ai les synapses en vacances

Quelque part au soleil, alors que la grisaille règne

Une fenêtre d’une ampleur inespérée

Avec de la chaleur, de la vie, de la lumière …

gwada_tree